Très souvent, les applications mobiles que vous utilisez pour la première fois vous demandent de leur donner des autorisations : accès à vos contacts, à votre appareil photo et / ou vos photos, à votre micro… Ce qui peut parfois provoquer des discussions autour de la confidentialité des données.

Tout dépend de l’application téléchargée et des services proposés.
Bien évidemment, Instagram a besoin d’accéder à votre appareil photo pour fonctionner ou Skype à votre micro pour permettre une conversation téléphonique.

Chez Goomeo, c’est la même chose.

Nos applications mobiles ne sont pas seulement des applis de contenu, ce sont aussi et surtout des applis servicielles : agenda, notes, networking, programme de RDV, sauvegarde de contacts… Pour que ces services puissent fonctionner correctement et vous garantir une participation optimale à votre événement, nous avons besoin de votre permission.

Il est parfois arrivé que des utilisateurs de nos apps nous demandent pourquoi nous avions besoin de toutes ces autorisations. Il faut dire qu’Apple et Google ne nous laissent pas beaucoup de place pour vous l’expliquer.

C’est ce qu’il s’est passé la semaine dernière quand un participant des Assises de la Sécurité et des Systèmes d’Information (autant vous dire qu’on n’y rigole pas avec les données) nous a interpelé sur Twitter par l’intermédiaire de l’organisateur de l’événement :

Eh bien la réponse, c’est notre client qui l’a faite, et nous la trouvons parfaite !

Pertinence, précision, humour et modernité… nous n’aurions pas mieux dit 🙂